Info – bref portrait

Walter Linggi avec certains ses pièces de collection de la téléphonie et de la radio ainsi que les produits les plus récents de sa propre activité, par exemple, le téléphone mains libres. Le téléphone aura 100 ans cette année, les radios existent depuis 80 ans. Walter Linggi, âgé de plus de 70 ans, est probablement le dernier ingénieur de télécommunications actif qui a été témoin de toutes ces générations de ces appareils, beaucoup d’entre eux ont été collectés et développés par lui. Avec son entreprise, Telbit AG, il apporte encore les nouveautés recherchées sur le marché. Walter Linggi aime raconter du développement technique dans le domaine de la téléphonie et de la radio et par sa carrière professionnelle avec divertissement et compétence. En sautant de l’histoire à histoire, le plus de 70 ans retrouve toujours au point de départ – entièrement un technocrate structuré. Dans son bureau les objets de musée s’entasser: des anciens téléphones, tels que Laurel et Hardy les ont encore utilisaient, et des radios, derrière lesquels les laïcs ne soupçonnent jamais un scanner de fréquence. Mais on peut aussi voir les derniers produits de notre propre développement pour le marché des télécommunications, de tels premiers modèles de développement jusqu’à plusieurs connexions téléphoniques en utilisant les méthodes de fréquence porteuse connues à ce moment-là, monté dans des boîtiers Ericsson, puis utilisé en Amérique du Sud dans les années 1960. Et puis, dans le concept des bornes d’appel SOS conçu par Walter Linggi, sur les routes nationales (CH) en 3000 colonnes.